m

Atelier de formation initiale des membres et du personnel de la Commission des droits de l’Homme du Cameroun

L’opérationnalisation optimale de la Commission des droits de l’Homme du Cameroun (CDHC) appelle la mise en place d’un certain nombre de conditions préalables, au nombre desquelles une session initiale d’échange permettant aux commissaires, assistés du personnel, de discuter des aspects fondamentaux du mandat de la CDHC, d’harmoniser leurs connaissances et leur lecture du mandat et de jeter les bases de leurs priorités à court terme.

L’AFCNDH en partenariat avec l’OIF et l’AFD a coorganise – avec  le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (BHCDH), le Réseau des Institutions Nationales Africaines des Droits de l’Homme (RINADH) – un atelier de formation initiale des membres et du personnel de la Commission des droits de l’Homme du Cameroun du 25 au 28 mai 2021.

Objectifs

L’objectif principal de cet atelier est de créer un espace d’immersion pour les membres de la CDHC, par l’échange et le partage d’expériences et de bonnes pratiques sur l’exercice de leur mandat conformément aux Principes de Paris et au Protocole facultatif se rapportant à la Convention contre la torture. Les aspects opérationnels et procéduraux relatifs à l’organisation et le fonctionnement d’une INDH et d’une INDH-MNPT seront également traités.

Plus spécifiquement, l’atelier se penchera sur :

  • La mise en œuvre du mandat de protection et de promotion des droits de l’Homme ;
  • Les techniques d’élaboration des outils institutionnels d’une INDH ;
  • L’organisation et le fonctionnement d’une INDH-MNP ;
  • Le partage d’expériences et de bonnes pratiques entre pairs et l’échange de bonnes pratiques sur les priorités structurelles et fonctionnelles de l’INDH ;
  • L’accréditation d’une INDH.